Le Bitcoin est-il l’internet de la monnaie du 21ème siècle ?


Innovation / Sunday, January 14th, 2018

 

Le bitcoin est la première application concrète de la blockchain

La technologie de la blockchain est l’équivalent d’un grand cahier que tout le monde peut lire, écrire mais qui ne peut pas être effacé. On voit donc qu’il s’agit d’un moyen simple de stocker et de transmettre de l’information de façon transparente sans recourir à des tiers de confiance.

En 2009, alors que la crise des “subprimes” bat son plein, un groupe de développeurs anonymes se faisant appelé “Nakamoto” s’est inspiré de la technologie de la blockchain pour créer une monnaie virtuelle, le bitcoin. Ce faisant, il donne naissance à la première application concrète de la blockchain.

Le Bitcoin est une monnaie électronique 

Le terme Bitcoins vient de la contraction de deux mots : “Bit” qui signifie “unité informatique” et “Coins” qui signifie “pièces”. Le bitcoin est donc une monnaie électronique qui permet de réaliser des transactions en ligne sans intermédiaire de façon sécurisée. Pour cela, l’utilisateur doit disposer d’un portefeuille. Ce portefeuille possède deux clés, une clé publique qui permet de l’identifier sur le réseau et de recevoir des bitcoins ( =équivalent à un RIB) et une clé privée qui lui permet de dépenser des bitcoins (=équivalent à une carte bancaire).

Grands principes de fonctionnement du Bitcoin

Le principe de cryptage décrit ci-dessus est au coeur de la technologie du bitcoin. Il permet de sécuriser les transactions. Les deux clés constituent une signature électronique qui permettent d’authentifier une transaction. Contrairement aux monnaies fiat (= monnaie émise par un gouvernement ou une institution), le bitcoin repose sur un protocole informatique et non pas sur un principe de confiance. Les monnaies que nous utilisons actuellement sont des constructions mentales qui ont été créés pour faciliter les échanges. Elles n’ont de valeur que dans notre imagination. La confiance est la matière première indispensable pour que les monnaies soient reconnues et utilisées par le plus grand nombre. Le bitcoin quant à lui repose sur un protocole informatique, il n’est pas nécessaire de faire confiance à une institution ou à la personne avec laquelle nous engageons une transaction. Une fois que la transaction a été signée avec la clé privée, il est impossible de revenir en arrière.

Le minage permet de s’assurer que le même bitcoin n’est pas dépensé deux fois par la même personne. Les machines de minage, qui sont l’équivalent de gros disques durs, utilisent leur puissance de calcul pour vérifier les transactions qui sont valides et celles qui ne le sont pas. Les mineurs sont récompensés par la création de nouveaux bitcoins. Surveiller l’authenticité des transactions est donc l’unique moyen de créer de la monnaie. Les bitcoins ainsi créés sont ensuite échangés sur une place financière ( Coinbase, Kraken..). Le cours du bitcoin n’est pas fixé par une institution centrale ou par un état mais il varie selon l’offre et la demande. Le volume de bitcoins qui sera émis a été défini à l’avance. Aussi, 21 millions d’unités de bitcoins seront émises au total. Ce volume devrait être atteint en 2050 avec les technologies de minage actuelle.

La décentralisation 

Il n’y a pas de registre centralisé qui consigne l’ensemble des transactions mais un registre public sur lequel toutes les transactions sont consignées. Cela accroit la sécurité du système car quand le solde d’un utilisateur change sur un ordinateur du réseau suite à un échange de bitcoins, il change sur tous les ordinateurs du réseau. Pour tricher, il faudrait être capable d’intervenir sur tous les ordinateurs des nœuds de réseau, ce qui est hautement improbable.

Avantages / Inconvénients 

Les avantages des bitcoins sont les suivants :

  • les transactions sont irrévocables, ce qui offre la garantie aux marchands d’être rémunérés pour leurs services
  • Il n’y a pas de risque de perte de valeur car le bitcoin repose sur un principe de rareté. Au cours de l’histoire du XXème siècle,”les monnaies fiat” ont subit plusieurs dévaluations. Le bitcoin peut donc devenir la réserve de valeur du 21ème siècle et supplanter l’or.
  • les échanges sont sécurisés grâce à la technologie de cryptage et de décentralisation.

Les challenges à surmonter

  • les bitcoins ne sont acceptés que par une minorité de marchands, essentiellement sur internet. Il est donc aujourd’hui difficile d’utiliser des bitcoins pour ses achats du quotidien. Les bitcoins doivent donc obtenir la confiance d’un plus grands nombres d’utilisateurs.
  • les transactions sont extrêmement lentes du fait de la puissance de calculs mobilisés. Il faut en général 10 minutes pour qu’une transaction soit validée et plusieurs heures pour qu’elle soit compensée ce qui la confine à un nombre de transactions limitées.
  • 70% du volume de bitcoins émis aujourd’hui est utilisé à des fins spéculatives. La forte volatilité de cette monnaie est une fragilité pour générer la confiance, qui est pourtant indispensable pour étendre son utilisation.
  • aujourd’hui les bitcoins ne peuvent être générés que par des machines de plus en plus puissances, très coûteuses. On risque donc de créer de nouveaux intermédiaires, de grosses sociétés spécialisées, qui captent une partie de la valeur.
  • la création de bitcoins consomme beaucoup d’énergie. La consommation d’électricité pour faire fonctionner cette blockchain représente l’équivalent de la consommation de l’Irlande.

 

Conclusion 

Les principes technologiques qui sont au coeur de la technologie du bitcoin constituent les prémisses de l’internet de la monnaie. Cela signifie qu’ils peuvent modifier en profondeur nos façons d’effectuer des échanges de valeur dans des domaines plus large que la monnaie.  Toute activité qui a trait à un transfert de propriété peut potentiellement être impacté.

Le bitcoin est certainement la première crypto monnaie d’une longue série car elle souffre encore de nombreuses limites. Mais cela est inhérent à toute innovation technologique. En 1989, envoyer un e-mail était une opération complexe et fastidieuse, comme faire une transaction en bitcoins aujourd’hui. Il faudra arriver à un point de bascule pour que l’utilisation des cryptomonnaies se diffusent. Cela ne pourra se faire sans l’intervention de la sphère publique même si cela implique une prise de distance par rapport à l’idéal libertaire des créateurs. Les cryptomonnaies sont aujourd’hui perçues comme une menace par la sphère politique qui y voit un affaiblissement de leur pouvoir. En effet, elles échappent à l’impôts, elles sont principalement utilisées pour le commerce illégal et remettent en question le droit souverain de l’état de frapper la monnaie. Toutefois, elles présentent des avantages significatifs qui pourraient bénéficier aux états, elles permettent de sécuriser les transactions mieux que tout les autre systèmes existants en réduisant les coûts de transaction. Les transactions sont consignées dans un registre publique ineffaçable ce qui pourrait être avantageux pour traquer la fraude mais il faut instaurer un cadre juridique.

L’opposition entre monnaies fiat et les cryptomonnaies ne devrait pas être le seul horizon possible. On peut imaginer des passerelles entre les deux systèmes pour imaginer de nouvelles formes d’échange.

Pour aller plus loin

Articles

https://blogs.alternatives-economiques.fr/les-economistes-atterres/2017/11/18/bitcoin-crypto-monnaies-et-blockchain%C2%A0-mirage-ou-miracle%C2%A0
https://bitcoin.org/bitcoin.pdf
https://startupboy.com/2013/11/07/bitcoin-the-internet-of-money
http://unenumerated.blogspot.fr/2017/02/money-blockchains-and-social-scalability.html
https://medium.com/@davestagner/bitcoin-is-bullshit-76582290edee
Vidéos
 Vidéo “Bilan : j’ai vécu 30 jours avec des bitcoins” https://www.youtube.com/watch?v=aXkO_Jhogtk
Podcast
https://tim.blog/2017/06/04/nick-szabo

One Reply to “Le Bitcoin est-il l’internet de la monnaie du 21ème siècle ?”

  1. Super article. Difficile de savoir si cette nouvelle monnaie sera notre future monnaie mais grâce à cet article je comprends mieux son fonctionnement ainsi que ces avantages et inconvénients.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *