Mon avis sur une Masterclass avec Eric-Emmanuel Schmitt 

Masterclass Eric-Emmanuel Schmitt

J’ai décidé de suivre une MasterClass avec Eric-Emmanuel Schmitt.

Eric-Emmanuel Schmitt est devenu un de mes auteurs français préféré. J’apprécie son imagination débordante et la richesse des thématiques qu’il aborde. Quand j’ai découvert qu’il donnait des cours en ligne, je n’ai pas pu m’empêcher de m’inscrire.  Je ne le regrette pas.

Le contenu est très satisfaisant. Il livre de précieux conseils qui vont me permettre de gagner en clarté et en technique.J’avais écrit une nouvelle l’année dernière. Je n’étais pas satisfaite du résultat. Grâce au cours, j’ai pu identifier mes points faibles dans la construction de l’intrigue.

Même si pour l’instant, reprendre cette nouvelle n’est pas une priorité, ces conseils me sont précieux pour mon activité de Plume.

 

Des conseils qui m’ont marquée

Je compte appliquer les conseils suivants dans mon écriture de non-fiction :

  • Ecrire des phrases qui méritent d’être retenues.
  • Développer un style littéraire pour décrire une réalité littérale.
  • Chercher un arc narratif qui crée la surprise
  • Ne pas chercher l’exhaustivité
  • Cultiver le mystère

 

Ce que j’ai retenu

Les ingrédients pour développer une plume unique

Eric-Emmanuel Schmitt préconise de :

Développer son empathie : il faut être capable comprendre les émotions de son pire ennemi. On peut peut pas susciter des émotions si on est incapable de les ressentir.

 

S’intéresser à la psychologie humaine : comprendre les besoins, les envies et les désirs est indispensable pour bien écrire. Il faut éviter les clichés et les simplifications. Travailler sur les contrastes et les nuances donnent une autre ampleur au récit et au personnage. C’est ce qui distingue une histoire banale d’un récit exceptionnel.

 

Ecrire sur des sujets qui nous touchent : sinon nous n’aurons pas la force d’allez au bout du projet. Cette remarque est très intéressante. Elle m’a ouvert les yeux sur la nécessité de me spécialiser. Je me concentre aujourd’hui sur acteurs de l’évolution personnelle et professionnelle.

 

Les mythes erronés autour de l’écriture

Les recherches sont utiles mais pas indispensables : Eric-Emmanuel Schmitt avoue effectuer peu de recherches. Il puise son inspiration dans sa vie quotidienne. Ses expériences, les échanges qu’il a avec ces proches et l’actualité lui ouvrent les portes d’une vaste bibliothèque qu’il explore.

 

Le génie n’existe pas : les écrivains ne sont pas des génies. Ce sont des personnes extrêmement attentives au monde que les entoure. L’inspiration ne vient pas de nulle part. Elle se cultive et prend racine dans la réalité. L’écriture est un moyen de capturer une portion de notre inconscient. Elle permet d’accéder à des pans nouveaux de notre conscience.

 

Se fixer un objectif quantitatif est ridicule : certains auteurs défendent l’idée qu’il faille écrire 10 000 mots par jour quoiqu’il arrive. Eric-Emmanuel Schmitt trouve cette conception ridicule. La créativité n’est pas une machine. Il faut laisser les idées mûrir. Il prône la rêverie comme moyen de trouver des idées. Bien sûr, ensuite il faudra tout de même écrire régulièrement.

 

Ce que j’ai aimé 

La structure du cours : le cours est très bien structuré.  Toutes les étapes de l’écriture d’un livre sont abordées. Cela permet de bien retenir les concepts et rend le cours agréable à suivre.

 

La générosité de l’auteur : il partage son processus créatif et donne des exemples très concrets qui permettent de comprendre comment sont nés ces livres.

 

Les exercices : chaque leçon est suivie d’un exercice qui permet d’appliquer les enseignements. J’ai pris beaucoup de plaisir à les réaliser. Cela m’a permis de mieux saisir les concepts défendus dans les cours théoriques.

 

La transversalité de son approche : les conseils valent aussi bien pour l’écriture de fiction que pour l’écriture de non-fiction.

 

Ce que j’ai moins aimé 

Certains aspects intéressants ne sont pas abordés :

  • L’écriture est-elle un processus linéaire? Est-ce que tout l’arc narratif doit-être écrit avant ?
  • Comment insérer des personnages ou des péripéties au fil de l’histoire ? Jusqu’où doit-on décrire les personnages avant d’écrire ? Faut-il faire des fiches pour chacun ? Comment distiller les informations au fil du récit ?
  • L’option “autopublication” n’est pas du tout abordée alors qu’elle offre de belles perspectives.
  • Les vidéos ne sont disponibles qu’un an après l’achat et il n’y a pas de supports écrits. Un accès à vie avec les mises à jour aurait considérablement augmenté la valeur perçue de l’offre.

 

Conclusion

Je ne peux que vous recommander ce cours si le sujet de l’écriture vous intéresse. Les techniques présentées vous permettront de gagner en clarté et de mieux structurer votre travail d’écriture

Toutefois, la théorie ne suffit pas. Le mieux est mettre en pratique. L’idéal est donc de travailler sur un projet de nouvelle ou de roman quand on s’inscrit à cette Masterclass afin de maximiser son apprentissage.


.