Cet article présente les métiers traditionnels de l’écriture sur Internet : Rédacteur-web, Copywriter, Rédacteur SEO, Content Marketer ainsi que le métier que j’ai créé : “plume au service des clients.”. L’objectif est de démontrer qu’Internet offre les meilleures opportunités professionnelles à ceux qui aiment écrire.

La grande majorité des métiers en lien avec l’écriture sont méconnus.

Quand on veut travailler dans le domaine de l’écriture, on pense instinctivement à s’orienter vers le métier de journaliste, d’écrivain, d’éditeur ou encore de professeur.

Pourtant, il existe une multitude d’autres nouveaux métiers accessibles à ceux qui aiment écrire.

La plupart sont nés grâce à Internet : Rédacteur-web, Copywriter, Rédacteur SEO ou Content Marketer. Je vous vois déjà faire les gros yeux. Je sais on peut vite se sentir perdu face à ce jargon. C’est bien pour cela que j’ai décidé d’écrire cet article. 

Mon objectif est de présenter les différents métiers de l’écriture web de façon concrète.

Mon but ? 

Vous convaincre qu’Internet offre les meilleures opportunités professionnelles pour ceux qui aiment écrire et que vous pouvez créer votre propre job.

Internet redonne le pouvoir à ceux qui aiment écrire

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attachée aux mots. Pourtant pendant longtemps je n’ai pas eu conscience de leur pouvoir. 

Il faut dire qu’à mon époque les littéraires n’avaient pas la cote. Bien au contraire. On n’a eu de cesse de me répéter que “les études littéraires ne menaient à rien sauf au chômage”.  

Du coup, je suis rentrée dans le moule. 

J’ai fait du commerce, un parcours bien plus sécurisant. 

J’ai accompagné le développement de nouvelles activités pendant sept années. 

Tout au long de mon parcours, je n’ai eu de cesse de prendre conscience du pouvoir de l’écriture : 

  • L’écriture m’a permis de décrocher des entretiens et des emplois dans des secteurs très différents.
  • Elle m’a aidée à défendre des projets, à lever des fonds, à échanger avec des personnes incroyables. D’ailleurs, rien que d’y penser j’en ai les larmes aux yeux.
  • Elle me permet de mieux penser grâce à mon blog et à la publication de mon premier livre.

Progressivement j’ai pris conscience que l’écriture était le fil conducteur de tout mon parcours (avec l’entrepreneuriat).

Cependant, avant de travailler dans le digital, je n’avais pas conscience que l’écriture était une compétence rare et que je pouvais la monétiser. Cette prise de conscience ne s’est pas faite du jour au lendemain. Il m’a fallu du temps et surtout des “preuves”. 

Exemples de personnes qui ont réussi sur Internet grâce à l’écriture

J’observe Alexandre Dana, le fondateur de l’école en ligne Livementor. Je fais même partie de ses premières élèves. Alexandre Dana a placé l’écriture au coeur de sa stratégie d’acquisition et de développement. Cela a permis à son entreprise de passer du statut de projet étudiant à startup qui emploie 60 personnes.

 

Je suis Valentin Decker depuis quelques années. Valentin Decker écrit des articles depuis 2 ans sur son blog et a déjà publié deux livres. Je l’ai vu s’imposer comme un Copywriter de référence grâce à ses articles. Il donne désormais des cours en ligne autour de l’écriture à travers Saucewriting.

 

 

Ces exemples m’ont montré qu’il était possible de vivre de sa plume.  Surtout, j’ai réalisé qu’Internet offrait de merveilleuses opportunités professionnelles pour ceux qui aimaient écrire. 

J’ai donc décidé de créer mon job : Plume au service des clients. Pour cela, je me suis inspirée des métiers existants dans l’écriture web : Rédactrice Seo, Copywriter, Content Marketer et je les ai combinés avec mes expériences et mes centres d’intérêt. 

Mais au fait qu’est-ce que tous ces termes signifient ? 

 

Retour sur la définition du métier de Rédacteur-web, Copywriter, Rédacteur SEO et de Content marketer

Un Rédacteur-Web est une personne qui écrit du contenu sur Internet. 

Un Rédacteur SEO est un rédacteur web qui optimise ses textes pour le référencement naturel.

Google classe les pages en fonction de plus de 200 critères. Le fonctionnement de l’algorithme Google est le secret le mieux gardé du web. Il reste que la majorité des internautes s’arrêtent à la première page des résultats.

Certains se contentent même de lire uniquement les titres pour trouver leur réponse. Dans ce contexte, optimiser son contenu pour capter l’attention est essentiel.

Un rédacteur SEO va optimiser le contenu d’un site internet ( maillage interne / externe, mots-clés, cocon sémantique) afin que les moteurs de recherche puissent mieux l’indexer. Son objectif est que les pages qu’il rédige apparaissent en bonne position sur les moteurs de recherche. 

Un Copywriter est un Rédacteur web qui écrit pour vendre.

Son objectif est de séduire les clients avec les mots. Pour cela, il doit avoir de l’empathie et connaître les clients mieux qu’ils ne se connaissent. Un Copywriter est un fin psychologue. D’où ma tendance à vouloir comprendre les tréfonds de la psyché humaine.

Pour être convaincant il faut connaître précisément les intentions et les désirs parfois inavoués de vos clients et prospects.

Un Content Manager est une personne qui va accompagner les prospects sur la durée.

Il va les conseiller, les éduquer et les sensibiliser. L’objectif n’est pas directement de vendre mais de renforcer la crédibilité d’une marque ou d’une personne.

Le Content Manager se situe très en amont du processus d’achat, à l’étape nommé “awareness” même si je préfère le terme français de “conscientisation”. Il s’agit de faire prendre conscience au client qu’il existe un problème et qu’il peut grâce à votre solution le résoudre. 

Ce schéma représente le tunnel de vente classique : 

tu

Le Content Manager se situe en amont, au niveau de la conscientisation alors que le Copywriter se situe au niveau de l’étape de décision

Illustration du concept de “conscientisation” avec l’entreprise Loom

La marque de vêtements LOOM est un bel exemple d’entreprise qui a intégré ce besoin de  “conscientisation”.

Leur blog est un média à part entière dans lequel ils vont informer les lecteurs des coulisses de l’industrie du textile. Leur ambition est de partager avec le plus grand nombre des informations qui méritent d’être diffusées pour nous sensibiliser aux réalités qui se cachent derrière les vêtements bon marché, les opérations de promotion et d’autres pratiques tout aussi discutables. 

Par exemple, dans un de leurs articles ils montrent comment les soldes et les promotions sont devenues une façon artificielle de nous faire acheter davantage. Le but de cet article est de nous faire prendre conscience que les promotions n’améliorent pas notre pouvoir d’achat. 

 

Le diable est dans la nuance : à chaque métier sa spécificité

Les Rédacteurs-web, les Rédacteurs SEO, les Copywriters et les Content Manager écrivent tous du contenu sur Internet.

Simplement ils n’écrivent pas le même type de contenu : 

Un Rédacteur Web écrit des articles pour présenter une information. Il ne cherchera ni à vendre, ni à persuader, ni à optimiser le contenu pour les moteurs de recherche. Son but premier est d’informer.

Un Rédacteur SEO va rédiger principalement des articles et des fiches produits optimisés pour le référencement. Son but premier est d’écrire du contenu visible sur les moteurs de recherche

Un Copywriter aussi appelé “Concepteur-Rédacteur” écrit pour vendre mais pas seulement. Son but ultime est de créer un lien émotionnel fort avec son client pour qu’il ne résiste pas à la tentation d’acheter. Le Copywriter n’écrit donc pas seulement des articles. Il crée des expériences émotionnelles :

  • des pages de vente qui convertissent,
  • des fiches produits qui détonnent,
  • des mails de prospection irrésistibles.
  • des réponses automatisées qui rassurent.

Pour cela, empathie et humilité sont les maîtres mots. Il doit aussi se montrer créatif pour trouver un angle et un ton qui feront mouche. Ah oui j’oubliais un bon Copywriter doit être concis : vive les punchlines ! 

Un Content Manager écrit des articles de fond, des newsletters, des livres blancs. Il peut aussi être amené à définir la stratégie d’ensemble en matière de contenu que ce soit du contenu écrit, vidéo ou audio. Son but ultime est de piloter la stratégie dans son ensemble pour que le client dispose de la bonne information au bon moment.

Je vous disais tout à l’heure que mon métier “de plume au service des clients” était à la confluence de toutes ces appellations.

Voyons maintenant concrètement ce qui se cache derrière cette expression. 

Qu’est-ce qu’une “plume au service des clients” ?

C’est un rédacteur féru de design

Concrètement j’aide mes clients à partager leur connaissance pour attirer et fidéliser leurs clients. 

Mon but n’est pas seulement d’écrire des textes mais de concevoir une expérience client unique tout au long du parcours client. 

Pour faire cela, j’utilise bien sûr l’écriture mais aussi le design. L’écriture est essentielle car elle donne le ton et reflète l’âme de l’entreprise mais le design est tout aussi important pour fluidifier au maximum le parcours client. 

Exemples d’entreprises qui mêlent design et écriture pour créer une expérience client unique

Au lieu d’afficher un message d’erreur classique, l’entreprise Yelp opte pour un ton humoristique : “ Login erroné, preuve que la faim affecte notre mémoire de façon très mystérieuse”.

La néo-banque Shine a adopté le slogan “promis_on_répond@shine.fr” comme mail de contact. Un moyen de rassurer les clients mais aussi de leur rappeler qu’ils comptent.

La marque de vêtement Madewell utilise un ton chaleureux et accueillant pour nous inciter à nous abonner à sa newsletter : “De bonnes choses arrivent à ceux qui s’inscrivent à cette newsletter. Des ventes privées et des conseils utiles sur les choses importantes.”

Une plume au service des clients propose donc les mêmes prestations qu’un “Copywriter” et qu’un “Content Manager”. Elle va en plus s’assurer que le client dispose des bonnes informations tout au long de son parcours d’achat, que le ton est adapté, que son avis est pris en compte y compris après l’acte d’achat. L’expérience client est fondamentale. 

Le but n’est pas seulement de convaincre le client d’acheter à l’instant t mais de l’accompagner sur le long terme.

Ma conviction est que la différenciation ne se fait pas uniquement sur l’offre mais aussi sur le service client. 

Une expérience client mémorable peut rattraper un produit qui n’est pas parfait.

A l’inverse, une expérience client déplorable peut ruiner toute une différenciation produit. 

La marque APPLE a réussi non seulement parce qu’elle proposait des produits innovants mais aussi parce qu’elle a créé une expérience client unique. Celui qui achète un produit APPLE se sent “important”. C’est ce signal fort donné aux acheteurs qui a fait le succès de la marque. 

Un client APPLE se sent comme un roi 

Créer ce genre de signal fort demande des compétences. Là j’espère sincèrement que vous commencez à prendre conscience qu’écrire pour le web ne s’improvise pas. 

L’écriture web ne s’improvise pas

Tout le monde peut écrire sur le web, vraiment ? 

La plupart des gens que je rencontre pensent que tout le monde peut écrire sur le web. En théorie c’est vrai mais en pratique c’est bien plus compliqué que cela. 

J’ai une formation littéraire à la base (Sciences Po Lyon), cela m’a aidée mais il m’a fallu tout réapprendre.

Pour cela, j’ai suivi une formation de Copywriting au sein de l’école Livementor il y a 3 ans. A l’époque, il s’agissait d’une des rares formations françaises sur le sujet mais aujourd’hui elles sont nombreuses.

Mais en réalité là où j’ai le plus appris c’est sur le terrain, à la sueur du clavier. Et, ce faisant, j’ai acquis des compétences techniques et humaines variées qui me semblent être indispensables pour écrire sur le web. 

Du côté des compétences techniques, il faut comprendre comment fonctionne le web. Pour cela, je vous rassure nul besoin de savoir coder mais il faut savoir ce qui se cache sous le capot.

Ainsi tout bon rédacteur qui se respecte sait :

  • faire la différence entre le CSS et le HTML
  • utiliser les balises, les méta-descriptions, les slugs, le maillage interne et externe d’un site pour rendre l’expérience de lecture la plus agréable possible.  
  • comment fonctionne un CSS

Du côté des compétences humaines, les rédacteurs doivent : 

  • être capables d’effectuer des recherches en ligne et hors ligne pour récolter l’information,
  • savoir analyser l’information et l’organiser pour la rendre digeste,
  • maîtriser l’orthographe,
  • être en mesure de décortiquer les comportements humains pour comprendre les intentions et les désirs cachés 
  • être créatifs pour choisir ses mots, inventer des concepts et raconter des histoires
  • être concis et clair

Quand ils exercent en Freelances, ils doivent en plus, comme tous chefs d’entreprise savoir vendre, gérer leur temps et les finances de leur société.

Illustration avec mon parcours  

Dans mon cas, j’ai travaillé pendant 3 années au sein d’un service client de Sogexia, une banque en ligne. 

 

J’ai écrit et rédigé : 

  • notre bible interne du service client,
  • des procédures pour répondre aux clients le plus rapidement possible et sans jargon,
  • des centaines de réponses automatisées et personnelles pour permettre aux conseillers de traiter à 300 à 400 mails par jour,
  • la FAQ la plus complète possible pour permettre aux clients de disposer de toute l’information sans avoir à contacter le service client

Je travaillais en lien avec l’IT pour améliorer le parcours clients et développer les fonctionnalités les plus demandées. 

J’ai retenu une chose : le contenu n’est ROI que s’il s’insère dans une démarche globale.

Le contenu doit accompagner le client tout au long du parcours d’achat et non pas seulement lors de l’acquisition. 

C’est pour cela que je propose non seulement des services d’écriture mais aussi des conseils pour co-construire un parcours client unique. On en parle ? 

Le mot de la fin 

Vous savez maintenant ce qui se cache derrière les métiers de l’écriture web. Surtout, j’espère que vous avez conscience que rien n’est figé tant ce secteur évolue en permanence. Vous pouvez créer votre métier en mêlant vos centres d’intérêt et vos expériences.

Quoi qu’il en soit, soyez certain qu’il est aujourd’hui plus que jamais possible de vivre de sa plume grâce à Internet. A ce niveau, la seule limite est celle de votre imagination. 

 



Je m’appelle Ester.

Je suis une “Plume au service des clients” en Freelance. 

N’hésitez pas à me contacter pour parler de votre projet afin d’attirer et fidéliser vos clients grâce au contenu.