L’interview d’Ethan Joe Pingault en bref : 

  • Ethan Joe Pingault est le fondateur du blog Fourmiztory, un blog consacré à l’autoédtion 
  • En parallèle, il créé des couvertures pour les auteurs indépendants
  • Avec Ethan, nous avons parlé d’écriture, d’organisation et de vision du travail. 
  • La suite ⬇

Ethan Joe Pingault, Fourmizstory.

L’interview d’Ethan Joe Pingault détaillée : 

Peux-tu présenter rapidement ton parcours ?

Ethan Joe Pingault : J’ai suivi une formation d’architecte d’intérieur / graphiste.

A la sortie de mes études, j’ai exercé ce métier en indépendantJe n’étais pas épanoui. J’ai frôlé le burnout. J’ai donc décidé d’arrêter pour développer des projets d’écriture quitte à devoir trouver un boulot alimentaire à côté.

L’écriture étant ma première passion. Fin 2017, je décide de publier une nouvelle par mois en autoédition. J’ai écrit 17 nouvelles.

J’ai testé différents genres littéraires : le récit de vie, le livre pour enfant, le policier, la fantaisie … Chaque nouvelle était un moyen de mettre en pratique un exercice. Par exemple : écrire un dialogue, décrire un personnage de façon caricaturale … ou comment publier sur amazon, comme faire la promotion, etc…

Je fais toutes les erreurs possibles et inimaginables, mais j’ai énormément appris. J’ai compris par exemple que je vendais mes nouvelles à un prix trop élevé. Elles étaient au même prix que des romans autoédités de plusieurs centaines de pages.

Comment est né le blog Fourmiztory ?

blog

Ethan Joe Pingault : Au début, je republiais mes nouvelles sur le blog pour les vendre. J’écrivais également quelques articles.

Des lecteurs-auteurs m’ont contacté pour me demander de faire leur couverture. Je ne comptais pas du tout proposer ce service mais je me suis pris au jeu.

J’aime profondément aider les autres donc je suis heureux de pouvoir mettre mes compétences de graphiste au service des auteurs.

En parallèle, je me suis rendu compte que les articles qui marchaient le mieux étaient ceux qui parlaient de mon expérience dans l’autoédition. J’ai donc décidé de spécialiser mon blog sur cette thématique.

Comment organisais-tu tes journées ?

Ethan Joe Pingault : Quand je me suis lancée, je travaillais 12H par jour. Je me mettais énormément pression. J’ai dû lâcher prise.

J’étais à mon compte mais je reproduisais les travers de mon job indépendant/mais travailler pour des entreprises ;).

J’ai décidé d’arrêter ce cycle vicieux. J’ai alors décidé de revoir mes objectifs : il fallait que j’arrive à travailler uniquement 4 heures par jour sans diminuer mes revenus. Cette contrainte m’a aidé à définir mes priorités. J’ai délaissé les réseaux sociaux : Twitter, Facebook …

En ce moment, ma priorité est de développer mon offre de graphisme pour atteindre une certaine sérénité financière. J’essaye donc de commencer mes journées par mes missions clients.

Pour le reste, je fonctionne au plaisir sans me mettre de contraintes. Par exemple, j’aime faire du sport, me promener, lire… tous les jours.

J’accord plus de valeur à mon temps qu’à l’argent. L’argent est renouvelable le temps non ! J’aime garder du temps pour explorer la vie.

Je me suis rendu compte que j’aimais organiser mes journées par thématiques pour réduire ma charge mentale. Par exemple, je consacre mon lundi au contenu, mon mardi à mes clients, mon mercredi à l’écriture.

Ma force est que je n’ai pas peur de manquer financièrement, car j’ai déjà vécu avec un RSA. Je sais donc adapter mon niveau de vie à mes rentrées d’argent.

Qu’est-ce que le travail pour toi ?

Ethan Joe Pingault : Tout est du travail ! Quand j’écris pour le blog, quand je rédige une newsletter, quand je crée une couverture pour mes clients ou quand je tourne une vidéo. Mais pour moi le travail est un jeu, j’ai construit ma vie pour faire ce que j’aime.

La seul chose que je ne compte pas dans mon temps de travail de 4h et le temps que j’accorde à la formation.

J’ai fait l’erreur quand je me suis lancé de raisonner comme un salarié et de ne pas assez investir pour me former. Quand tu entreprends, tu dois tout le temps te former pour progresser. Je prends donc le temps tous les jours de me former.

J’ai suivi plusieurs formations d’Antoine BM. J’aime bien le format de ses formations qui est assez court et concret. Je me forme également à la psychologie humaine. Je pense que quand on entreprend on ne peut pas passer à côté. De plus, c’est un sujet que je trouve fascinant à titre personnel.

Qu’est-ce que t’apporte le blog par rapport à ton activité de graphiste indépendant ?

Ethan Joe Pingault : Le blog me donne une visibilité. J’ai 150 visiteurs par jour, cela peut paraître peu mais pour moi c’est extrêmement positif. Cela est d’autant plus vrai que j’arrive à récupérer 4 à 5 adresses mail par jour et donc de poursuivre les échanges grâce à ma newsletter quotidienne.

Ces visiteurs sont souvent des auteurs en devenir qui pourront faire appel à mes services pour réaliser leur couverture.

 

Couverture réalisée par Ethan

Pourquoi avoir choisi d’envoyer une newsletter par jour ? Personnellement j’adore Seth Godin, qui écrit un email quotidien depuis 10 ans mais je n’arrive pas à lire tous ces posts. Est-ce que tu n’a pas peur de noyer tes lecteurs sous le contenu ?

Ethan Joe Pingault : C’est une bonne question. Moi aussi je pensais que cela pouvait lasser. J’ai tout de même décidé de faire un test et j’ai été surpris par les résultats. Tout le monde ne lit pas mes mails tous les jours mais une petite partie de la communauté le fait et me répond ! Je trouve cela très enrichissant.

Ceux qui ne me lisent pas tous les jours ont l’occasion de me lire une ou deux fois par semaine. Cela me permet de créer un lien. Le mail est le meilleur moyen de créer un lien avec ses lecteurs.

Sur la durée, c’est aussi un excellent moyen pour promouvoir ses services. Après je suis d’accord pour dire que ce format ne convient pas à tout le monde. Pour moi, c’était le format parfait, car il m’a forcé à avancer. Cela a débloqué mon écriture. Il y a d’autres personnes, comme Stan Leloup, qui proposent des formats longs et irréguliers.

Il n’y a donc pas un seul chemin. Chacun doit trouver le format avec lequel il est à l’aise. Et c’est ça que je trouve justement fascinant.

Comment envisages-tu la suite de tes projets?

Ethan Joe Pingault : J’ai du mal à me projeter à long terme. A terme j’envisage de proposer des formations pour les auteurs. J’aimerais également revenir à l’écriture de fiction. Je continue donc à avancer et à me former sur ces thématiques.

🙏  Merci à Ethan Joe Pingault de s’être prêté au jeu des questions-réponses. Je ne peux que vous recommander son blog si vous débutez dans l’autoédition.

👉 Si vous souhaitez réaliser des interviews qualitatives de vos clients et/ou prospects pour mieux connaître votre cible et définir votre positionnement, je peux vous aider. 


.