Mon livre

Le livre pour ceux qui ne veulent pas suivre une voie toute tracée 

J’écris mon premier livre. J’ai décidé de partager mon processus d’écriture sur cette page. 

alice-achterhof-FwF_fKj5tBo-unsplash

À qui s’adresse ce livre ? 

Ce livre s’adresse à tous ceux qui veulent sortir des sentiers battus : 

  • aux grands qui ne savent pas ce qu’ils veulent faire dans la vie, 
  • à ceux qui veulent créer un parcours de vie qui leur ressemble, 
  • à ceux qui ne veulent pas regretter d’être passés à côté de leur vie,
  • à ceux qui ne rentrent pas dans une case, 
  • aux rêveurs qui croient que tout est possible,
  • aux idéalistes qui n’oublient pas le réel. 

Bref, ce livre s’adresse à ceux qui ne veulent pas suivre une voie toute tracée mais qui ont du mal à s’intégrer dans la vie normée qu’on leur propose. 

Le problème quand on ne veut pas suivre une voie toute tracée c’est qu’on doit affronter de nombreux obstacles :

  • Il faut désapprendre ce que l’école a mis tant d’années à nous inculquer. 
  • Il faut affronter le regard des autres
  • Pire il faut affronter son propre regard et faire face à ses peurs. 

Je suis passée par là. 
J’ai vécu « le complexe de la bonne élève ». 

J’ai une scolarité qu’on peut qualifier de brillante surtout pour une fille d’immigrés analphabètes : études à Sciences Po suivies d’un double diplôme dans une prestigieuse école de commerce et d’ingénieur. 
Toutes ces années, on m’a fait croire que j’avais pris l’autoroute de la réussite. 

Je devais donc choisir un métier ou un secteur, travailler dur, gravir les échelons, gagner beaucoup d’argent et bim je serais heureuse !

Sauf que ma vie ne s’est pas exactement passée comme ça …

Très vite j’ai saisi que ce parcours de vie linéaire ne me correspondait pas et que la vision de la réussite qu’on m’avait vendue n’était pas la mienne. 

Déjà, j’avais un mal fou à choisir un métier ou un secteur pour toute ma vie. 

Je voulais tout apprendre, je voulais vivre des expériences épanouissantes sans sacrifier mon bien-être et mes rêves. Ensuite, je voulais bien travailler dur mais pour quoi faire ? 

Pour écrire des slides que personne ne lirait ? Certainement pas. 

Pour suivre des procédures absurdes ? Certainement pas. 

Pour gagner l’argent que je n’aurais pas le temps de dépenser ? Encore moins. 

Pour sacrifier mon bien-être sur l’hôtel de la réussite professionnelle ? Non. 

Pour épargner mes rêves pour la retraite ? Au secours ! 

Cela étant dit que faire me direz-vous ? 
Et bien, ça a été le point de départ d’un mon long et douloureux cheminement qui m’a permis de mieux me connaître. 
J’ai découvert que j’étais une slasheuse et ça a été une libération. 
J’ai réalisé qu’on pouvait ne pas savoir où aller et bien le vivre. 

J’ai réalisé qu’on pouvait réaliser ses rêves sans pour autant tout plaquer ( ah le mythe de l’artiste maudit !) 

J’ai réalisé qu’il existait une multitude de modèles économiques au service de son projet de vie et que nous n’étions pas tous obligés de devenir entrepreneurs ou freelances (mais c’est une option). 

J’ai appris à apprendre à surfer sur les vagues au lieu de les éviter. 

Tous ces apprentissages sont le fruit de lectures, de rencontres et d’expérimentations personnelles que je mène depuis plusieurs années. 

J’ai décidé de les partager avec vous à travers mon premier livre que je publierai en autoédition. 

Pourquoi écrire ce livre ? 

J’écris ce livre par égoïsme. Je sais ce n’est pas sexy.

Si j’étais politiquement correcte, je dirais que c’est pour aider les gens mais je ne sais pas mentir.

Ce livre est ma thérapie. Cela m’aidera à dépasser mes croyances limitante. Écrire un livre est aussi mon rêve d’enfant car l’écriture a été la révélation de mon cheminement. C’est donc avant tout un défi lancé à moi-même. 

Bien sûr, l’écriture est pour moi un acte politique. J’écris donc aussi pour être lu et avoir un impact aussi infime soit-il. 
Je nourris secrètement l’espoir que les graines plantées ici vous permettront de prendre conscience que votre force réside dans votre singularité et que tout est possible même écrire un livre quand on est inconnu / mauvaise en orthographe / amateur, qu’on travaille à temps plein et qu’on est en couple.

Cocteau disait «  Ce qu’on te reproche, cultive-le. C’est toi. »

On m’a souvent reproché mon idéalisme, mes contradictions, mon côté touche-à-tout, mes questionnements permanents… 

Ces reproches m’ont aidée à mieux me connaître et à prendre conscience de mon attrait pour l’écriture. 

Alors ne négligez jamais une critique constructive. 

Elle constituera peut-être les prémisses d’une grande révélation. 

Pourquoi partager mon processus créatif ? 

Pour tenir la distance et aussi pour démystifier les croyances limitantes que l’on peut avoir et que j’ai eues autour de l’écriture, j’ai décidé de partager mon processus créatif en toute transparence. 

Je ferais donc régulièrement un état d’avancement du projet sur le blog. 

Cela prendra la forme d’articles détaillant une partie du livre ou de mes recherches autour de l’autopublication mais aussi des inspirations qui ont nourris mon écriture. 

N’hésitez pas à me faire des retours ! 

Le but aussi de cette démarche qui m’a été soufflé par Austin Klen, auteur du livre Show Your Art, est d’avoir un retour critique sur mes écrits et d’améliorer mon contenu.  

Si vous voulez suivre mon processus créatif, laissez-moi simplement votre email 

 

Etapes du processus d’écriture 

 15/09/2019 Plan détaillé du livre