Qu’est-ce que QUORA ?

J’ai découvert QUORA il y a un peu plus d’un an.

C’est un réseau social un peu particulier puisqu’il n’est pas question d’afficher sa vie mais de répondre à des questions.

Il s’agit de l’un des plus grands sites de questions-réponses au monde.

Ce principe m’a tout de suite fait penser aux principes énoncés dans le livre La sagesse des foules.

Comment j’utilise QUORA ?

Après presque un an d’utilisation, voilà ce que je peux en dire :

  • Je réponds à des questions que je me pose

J’ai publié 85 réponses à des questions en lien avec la psychologie, le bien-être, l’écriture … et j’ai posé 13 questions.

Sur ce point, je me suis contenté de traduire des réponses qui m’avaient plu sur l’interface anglaise.

  • J’ai trouvé une communauté dans laquelle je me reconnais

J’ai découvert une communauté francophone assez active dans laquelle je me reconnais.

On y retrouve des personnes qui se posent beaucoup de questions, des passionnées par le partage de connaissance ainsi que beaucoup d’artistes.

QUORA me permet d’avoir un feed-back sur mes écrits de façon très instantané.

Cela me permet de me perfectionner.

  • J’approfondi ma connaissance sur certaines thématiques en lien avec l’écriture et le bien-être

Je suis toujours étonnée par la qualité des réponses sur certaines thématiques.

Les utilisateurs prennent vraiment la peine d’écrire de longues réponses très souvent étayées.

Les sources sont souvent mentionnées, ce qui permet d’approfondir certains sujets qui nous intéressent.

Par exemple, une réponse qui m’a interpellé concernant la canicule.

Vous trouvez qu’il fait chaud ?

Moi aussi !

Quelles sont les causes profondes de cet épisode caniculaire ?

Tristan Roth livre une excellente analyse ici.

  • J’ancre une habitude d’écriture

Je me suis servie de QUORA pour ancrer une habitude d’écriture.

Quand j’ai commencé à écrire je n’avais pas toujours d’idées.

Cela me donnait une excuse pour ne pas m’asseoir derrière mon PC pour écrire.

Avec QUORA, j’avais tous les jours une question à laquelle répondre.

Parfois, j’ai dû creuser dans mon passé ou dans mes lectures pour apporter une contribution pertinente.

Cela m’a montré que la page blanche est un mythe !

 

Ce qu’il faut retenir 

Écrire sur Quora m’aide énormément dans ma démarche d’écriture.

Cela me permet également d’assouvir ma soif de connaissance et ma curiosité.

Bien sûr, Quora reste un réseau social.

Il peut donc devenir addictif.

J’essaye donc de m’imposer une limite temporelle ( pas plus de 30 minutes par jour si je n’écris pas) pour garder le contrôle.

 

Crédit Photo : merci Camylla Battani